Vous êtes ici : Accueil > Formations > Se perfectionner pour être multiperformant en maraîchage (15)

Se perfectionner pour être multiperformant en maraîchage (15)

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Renforcer vos connaissances sur des méthodes alternatives permettant de mieux faire face aux changements climatiques et de réduire l'usage de produits phytos.

Durée : 4 jours de 5 heures (de 10h-12h30 / 13h30-16h)
Public

Destinée à tous les maraîchers bio, les porteurs/teuses de projet en Agriculture Biologique si la formation est prescrite dans leur PPP, les agriculteurs/trices en conventionnel souhaitant se convertir/diversifier en AB - territoire du Cantal et les départements limitrophes.

Pré requis

Avoir l'expérience en maraîchage.

Objectifs
S'approprier les compétences techniques et solutions innovantes en AB avec la préservation de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique.
Renforcer les compétences techniques en agriculture biologique et en acquérir de nouvelles, en adéquation avec la conception globale de son exploitation tout en protégeant l’environnement et en agissant en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.
Repérer des techniques permettant de réduire les usages de produits phytos tout en conservant un bon niveau de production.
Permettre l’application des connaissances directement en saison (période chargée en maraichage), en favorisant les échanges techniques.
Contenu
  • Lecture d’une analyse de sol en parallèle du profil : rappel des grands principes, des émissions de Gaz è Effet de Serre par le travail.
  • Etude de l’itinéraire technique prévu pour les planches observées en lien avec l’historique et les objectifs.
  • Observation des planches et des cultures : être rapide et efficace.
  • Protocole de diagnostic d’un dégât observé :
    • observation des ravageurs,
    • identifications,
    • diagnostic des différentes étapes sur une plante,
    • moyens de lutte et de prévention sur les ravageurs observés.
  • Impacts des solutions d’interventions sur l’environnement et sur l'homme.

 

  • Test de la bêche pour observer son sol avant/après une irrigation.
  • Evolution de l’eau dans le sol : la disponibilité par la plante, une estimation des quantités nécessaires aux périodes clés.
  • Travail du sol et gestion des adventices.
  • Observation des planches et des cultures.
  • Protocole de diagnostic d’un dégât observé :
    • moyens de lutte et de prévention sur les ravageurs observés.
    • Impacts des solutions d’interventions sur l’environnement, alternatives.

 

  • Rappel et réappropriation du protocole de diagnostic d’un dégât observé :
    • observation des ravageurs,
    • identifications,
    • diagnostic des différentes étapes sur une plante,
    • moyens de lutte et de prévention sur les ravageurs observés
    • impacts des solutions d'intervention
    • solutions alternatives et innovantes pouvant être proposées.
  • Notion de déficit hydrique et méthode pour le maitriser impact de l’irrigation sur les plantes les plus sensibles (rendement, développement racinaire, carence…).
  • Etude de l’itinéraire technique prévu.
  • Méthode pour préserver la ressource en eau, augmenter l'autonomie de l'exploitation et limiter l'impact sur l'environnement.

 

  • Les problèmes culturaux rencontrés sur les principales productions :
    • pressions parasitaires (ravageurs/maladies),
    • troubles physiologiques et climatiques
  • Description/identification des pressions : compréhension et analyse des causes et conséquences.
  • Les clés de diagnostic et les pertes financières engendrées.
  • Co-construction de solutions préventives et/ou curatives à envisager pour les campagnes suivantes.
  • Evaluation de la faisabilité technique et économique de ces solutions, et de leur impact environnemental.
  • Les dernières innovations identifiées.
Méthodes pédagogiques

Visite commentée sur l'exploitation d'accueil.
Exposé interactif dans les parcelles, s'adaptant aux besoins des participant(e)s, appuyé des observations, témoignages, retours d’expérience des stagiaires et du formateur.
Travail participatif. Distribution de fiches techniques.
Bilan en collectif.
Autoévaluation.

Tarifs

70 € pour les agriculteurs sous réserve de la participation de Vivea et les porteurs de projet en AB si la formation est prescrite dans leur PPP. Pour les autres, se référer aux conditions générales.

Duree

4 jours de 5 heures (de 10h-12h30 / 13h30-16h)

Sessions

  • Environs d'AURILLAC les 14 juin, 25 juillet, 6 septembre et 15 novembre 2022

    Intervenant(s)

    Alexandre BARRIER-GUILLOT
    Technicien de la FRAB AURA

    Contact(s)

    Responsable de stage :

    Lise FABRIES
    Conseillère en agriculture biologique

    Recherche Innovation Développement
    04 71 45 55 74 / 07 87 78 95 39
    lise.fabries@remove-this.cantal.chambagri.fr