INFO-Maïs - Fourrage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Bulletin n°12 du 17 septembre 2018

Cumuls des températures en degrés au 16 septembre 2018

Cumuls calculés à partir de la date de semis, seuil 6°C, sur la base des températures moyennes journalières
Source : Météo-France - Traitement Chambre d'agriculture du Cantal

 

MAÏS FOURRAGE 

Faire le tour des parcelles pour observer la maturité des grains

La plage optimale de récolte du maïs fourrage se situe entre 31 et 35 % de matière sèche plante entière. Ce stade est atteint en fonction du groupe de précocité de l’hybride cultivé (voir encadré « repères à connaître » ou données fournisseur de la semence), de sa date de semis et des conditions climatiques. Le suivi des sommes de températures depuis le semis permet de prédire la période optimale de récolte (voir exemple de calcul dans le bulletin précédent n°11).

En complément de cette méthode, ne pas hésiter à observer le maïs sur pied et le stade de maturité du grain pour déclencher la récolte.

C’est au niveau de la couronne centrale des épis que l’état des grains permet d’estimer le taux de matière sèche de la culture. En pratique au champ, faire l’observation sur plusieurs épis consécutifs à différents endroits de la parcelle.

L’appareil végétatif des maïs peut rester vert alors que la maturité des grains évoluent rapidement. Au stade optimal de récolte (32 % MS), les trois amidons (laiteux, pâteux, vitreux) sont répartis en 3 tiers dans les grains de la couronne centrale des épis (l’humidité du grain d’environ 50% correspond à une teneur de 32 % de MS de la plante entière pour un maïs en bon état végétatif).  
 

 

Bulletin réalisé par la Chambre d’agriculture du Cantal dans le cadre du programme régional - PRDA « Autonomie Fourragère »
avec le soutien financier du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche - CasDAR
 

CONTACT

Christophe Chabalier
Conseiller en agronomie
Responsable du service R.I.D.
04 71 45 60 51 / 06 71 76 86 38
christophe.chabalier@remove-this.cantal.chambagri.fr

Repères à connaître


Le besoin en somme de température à partir du semis pour une récolte ensilage à 32 % de MS varie en fonction de la précocité des variétés :
 

Variétés très précoces = 1 340 à 1 410°C

Variétés précoces = 1 390 à 1 460 °C

Variétés ½ précoces = 1 460 à 1 600 °C 

Variétés ½ tardives = 1 600 à 1 670 °C
 

grilles d'aide

Retrouvez les grilles d’aide à la prise de décision pour ensiler ici.