Vous êtes ici : Accueil > PRODUCTION VEGETALE > INFO-Maïs - Fourrage

INFO-Maïs - Fourrage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Bulletin n° 4 du 12 septembre 2022

Cumuls des températures en degrés au 11 septembre 2022

Cumuls calculés à partir de la date de semis, seuil 6-30°C, sur la base des températures moyennes journalières
Source : Météo-France - Traitement Chambre d'agriculture du Cantal


MAÏS FOURRAGE : Faire le tour des parcelles pour observer la maturité des grains et l’état des feuilles
 

Le déficit de pluie et les fortes températures ont accéléré l’évolution des plantes en provoquant un desséchement précoce de la partie « tiges + feuilles » sur une majorité de parcelles. La décision d’ensiler les maïs les plus touchés par la sécheresse a déjà été prise ou est à prendre.

Dans ce cas, il revient à chaque éleveur de vérifier la maturité de son maïs (observations des grains, état de l’appareil végétatif…).

Des grilles d’aide à la prise de décision pour ensiler peuvent être consultées sur extranet-cantal.chambres-agriculture.fr/production-vegetale/info-mais-fourrage : Grilles d’aide à la prise de décision pour ensiler.

En conditions normales de végétation, l’objectif général est d’ensiler un maïs autour de 32-33 % de matière sèche plante entière. C'est le meilleur compromis entre le rendement, la valeur alimentaire et les conditions de conservation au silo.

Ce stade est atteint est fonction du groupe de précocité de l’hybride cultivé (voir encadré « repères à connaître »), de sa date de semis et des conditions climatiques. 


Au stade 32-33 %, l’amidon est réparti en trois tiers dans le grain.

Pour les maïs qui ont peu souffert des aléas climatiques, il est possible de prévoir la date de récolte du maïs avec les sommes de températures.

Exemple : pour un besoin en cumuls des températures (récolte ensilage à 32 % de MS plante entière) de 1 420 °C(voir « repères à connaitre » ou données fournisseur de la semence). 

Semé à 1 000 m d’altitude (nord ou est du département) au 20 mai, le cumul calculé était de 1 275 °C au 11 septembre 2022(voir tableau des cumuls : Marcenat  ; ligne « 20 mai »)

Il manque donc 145 °C en théorie pour atteindre les 1420 °C du stade de récolte soit 14 jours environ pour un gain de 10 °C par jour. Dans ce cas, la récolte est à prévoir autour du 20-25 septembre.
 

Ce bulletin est le dernier de cette campagne.
 

 

Bulletin réalisé par la Chambre d’agriculture du Cantal
dans le cadre du programme régional - PRDA « Autonomie Fourragère »
avec le soutien financier du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche - CasDAR. 

CONTACT

Christophe Chabalier
Conseiller spécialisé en agronomie
04 71 45 60 51 / 06 71 76 86 38
christophe.chabalier@remove-this.cantal.chambagri.fr

Repères à connaître


Le besoin en somme de température à partir du semis pour une récolte ensilage à 32 % de MS varie en fonction de la précocité des variétés (source AGPM) :
 

Variétés très précoces = 1 350 à 1 425 °C

Variétés précoces = 1 430 à 1 525 °C

Variétés ½ précoces = 1 465 à 1 675 °C 

Variétés ½ tardives = 1 615 à 1 730 °C