Vous êtes ici : Accueil > PRODUCTION VEGETALE > Info-Prairie Cantal

Info-Prairie Cantal

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Info-Prairie Cantal - Bulletin N° 8 du 23 avril 2019


Cumuls des températures en degrés au 22 avril 2019

(cumuls calculés à partir du 1er février, BASE 0 - 18°C, à partir des températures moyennes journalières)
Source : Météo France - Traitement CA15

Conseils de la semaine

Fauches précoces en plaine, fin du premier tour de pâturage en moyenne montagne et pâturage sur les plateaux d’altitude et montagne
 

En plaine, dès que les fenêtres météo favorables le permettent, les premières coupes précoces sur les prairies temporaires (700°C = repère début épiaison pour les ray-grass, dactyle, fétuque…) peuvent commencer. Une récolte précoce donne un fourrage d’une bonne valeur alimentaire et permet une repousse plus conséquente.

Repères pour une récolte réussie :

  • Faucher à une hauteur de 7-8 cm. Ceci facilite le séchage par circulation d’air sous l’andain tout en l’isolant des éventuelles reprises d’humidité et contamination en terre par le sol.
  • Intervenir en fin de rosée pour ne pas piéger d’eau dans le fourrage. Bien qu’il s’agisse « d’eau libre », elle peine à s’évacuer dans les andains bien fournis et freine le séchage.
  • En graminées pures, l’objectif de teneur en matière sèche est de 30 à 35 %. Pour les légumineuses pures (en raison de leur plus faible teneur en sucres solubles et plus fortes teneurs en protéines et minéraux), viser une teneur en MS entre 40 et 45 %.
     

En moyenne montagne,les températures plus douces de cette semaine permettent des cumuls beaucoup plus élevés et un réel démarrage de la pousse de l’herbe. A présent, les troupeaux sont majoritairement sortis avec un complément de fourrage la nuit. L’accélération de la pousse doit permettre de passer en plein pâturage dans les prochains jours. Sur les parcelles les plus précoces, le repère 600°C marque la fin du premier tour sur les surfaces uniquement pâturées. Pour les prairies précoces non déprimées (en particulier les prairies temporaires), les premières coupes devraient pouvoir commencer dans 10 à 15 jours. 

Sur les plateaux d’altitude et montagne, les surfaces à destination des fauches tardives peuvent être pâturées pour compenser le manque dû à la faible hauteur d’herbe. Il permet également d’allonger le premier tour pâturage en cas de manque d’herbe. Le repère de l’arrêt du déprimage est de 500°C. Au-delà des 500°C, le risque est d’étêter les épis ce qui compromet la récolte de foin (perte significative de rendement). 
Il faut, à présent, terminer les apports d’azote sur les parcelles qui seront récoltées en foin. 30 kg N/ha peuvent suffire en complément de 20 T/ha de fumier. 

Si les taupes ou les campagnols sont toujours présents, la lutte est fortement conseillée.

CONTACT

Christophe Chabalier
Conseiller en agronomie
Responsable du service R.I.D.
04 71 45 60 51 / 06 71 76 86 38
christophe.chabalier@remove-this.cantal.chambagri.fr

DIFFUSION Info-Prairies

Vous souhaitez recevoir les bulletins
INFO-Prairies par mail ?


Contactez Christophe Chabalier 
en précisant

"Inscription au bulletin Info-prairies
+ vos coordonnées".

 

Ils sont à consulter généralement tous les mardis sur le site de la Chambre d’agriculture du Cantal ou tous les samedis dans le journal l’Union du Cantal (pages départementales).